Editorial

Handicap Afrique, 20 ans déjà.

1er septembre 1993 – 1er septembre 2013, Handicap Afrique totalise 20 ans d’âge. Je me souviens encore, aujourd’hui, de ce que ce sage me disait ce jour-là au sortir de l’Assemblée Générale constitutive qu’il venait de présider : « Tu as vu comment nous avons « accouché » Handicap Afrique ? Le travail a été, curieusement très long, fastidieux, dans la douleur, et par forceps, contrairement aux naissances habituelles des ONG et Associations.

Lire la suite

Prix Africain pour la Réadaptation

Attention, ouverture dans une nouvelle fenêtre. PDFImprimerEnvoyer

Le Prix Africain pour la Réadaptation est une initiative de l’Association Handicap Afrique (AHA).

- Un but : promouvoir la Réadaptation en Afrique.

- Une vision : Réussir le pari de la Décennie Africaine des Personnes Handicapées (2000-2009) décrétée par l’OUA après les résultats peu satisfaisants de la Décennie Mondiale des Personnes Handicapées (1983-1992).

 

Objectif général

Promouvoir la Réadaptation en Afrique.

 

Objectifs spécifiques

- stimuler la solidarité nationale et internationale en faveur de la réadaptation

- promouvoir la recherche-action

- encourager les initiatives d’autonomisation des personnes handicapées

- motiver les personnels spécialisés de la réadaptation

 

Stratégies

- création d’un Fonds Africain pour la Réadaptation

- régionalisation progressive du prix avec l’appui de l’Institut Africain de Réadaptation

- implication des ONG de réadaptation, des partenaires de coopération bilatérale et multilatérale, des institutions nationales, internationales, de collectivités locales, des communautés de base et des individualités

- attribution du prix à un lauréat selon le thème de l’année, à l’occasion de la Journée Internationale des Personnes Handicapées (3 décembre).

 

Résultats attendus

- réadaptation revalorisée

- travail plus efficace des praticiens sur le terrain

- recherche-action en matière de réadaptation

- prise en charge améliorée dans les institutions spécialisées

- motivation et engagement des acteurs(personnels de la réadaptation, chercheurs, bienfaiteurs, personnes handicapées) dans les politiques de la réadaptation.

- des moyens mis en oeuvre

- Un partenariat : sûr et efficace avec l’UNICEF, l’UNESCO, l’Institut Africain de Réadaptation (IAR), le Gouvernement congolais à travers la Direction Générale de l’Action Sociale (DGAS), la Fondation Sur Un Pied d’Egalité,…

 

Mise en œuvre

• Un réseau solide et opérationnel avec CARITAS, Médecins d’Afrique, l’Union pour l’Etude et la Recherches sur la Population et le Développement (UERPOD), VILUKA, Comptoir Juridique Junior, Forum des Jeunes Entreprises du Congo (FJEC), l’Association des Parents d’Enfants Déficients Intellectuels du Congo (APEDIC)

- Une volonté d’ouverture à l’endroit de tous ceux qui veulent œuvrer avec nous pour gagner le pari de la Décennie et réussir la promotion de la personne Handicapée.

Le Prix Africain pour la Réadaptation (PAR) dont le lancement avait été financé par l’Unicef en 2002, n’a pas tenu toutes ses promesses. Le partenariat entre Handicap Afrique, le Gouvernement congolais (par l’intermédiaire de son Ministère de la Santé et des Affaires Sociales) et l’Institut Africain de Réadaptation (IAR) n’a pas été opérationnel.

2009 en est l’année du bilan. Il va falloir que chaque partenaire en reconnaisse ses responsabilités pour des lendemains meilleurs en faveur de la personne handicapée et de la réadaptation en Afrique.